Bandeau
Docteurinfo - la santé par la connaissance La santé par la connaissance

Site d’information médicales qui recense des liens "santé" choisis pour la qualité de leur contenu médical mais aussi pour leur indépendance éditoriale en dehors de tout groupe de pression institutionnel ou commercial.

Contraceptifs oraux et risque de thromboembolie veineuse : Mise à jour
Article mis en ligne le 11 décembre 2015
logo imprimer

Les contraceptifs oraux modernes offrent une contraception grandement efficace et une gamme d’avantages n’étant pas liés à la contraception. (I) 2. La thromboembolie veineuse, bien que rare, demeure l’une des conséquences indésirables graves de la contraception hormonale. Les meilleures données indiquent que les taux de thromboembolie veineuse chez les non-utilisatrices en âge de procréer sont d’environ 4–5/10 000 femmes par année ; chez les utilisatrices de contraception orale, les taux se situent aux alentours de 9–10/10 000 femmes par année. Par comparaison, les taux de thromboembolie veineuse pendant la grossesse approchent 29/10 000, de façon globale, et peuvent atteindre 300–400/10 000 au cours de la période postpartum immédiate. (II-1)



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.41