Bandeau
Docteurinfo - la santé par la connaissance La santé par la connaissance

Site d’information médicales qui recense des liens "santé" choisis pour la qualité de leur contenu médical mais aussi pour leur indépendance éditoriale en dehors de tout groupe de pression institutionnel ou commercial.

Le dépistage du cancer de la prostate fait-il plus de mal que de bien ?
Article mis en ligne le 14 juillet 2009
logo imprimer

Les pratiques actuelles de dépistage du cancer de la prostate en France génèrent plus de morbidité qu’elles n’en évitent", affirme le docteur Guy Launoy, directeur de l’équipe de recherche Inserm "Cancers et Populations" au centre hospitalier universitaire de Caen. Alors que les autorités sanitaires ne recommandent pas de dépistage systématique du cancer de la prostate à partir de 50 ans, de plus en plus de médecins proposent à des hommes asymptomatiques un dosage du PSA (marqueur biologique de la glande prostatique). Or, les qualités diagnostiques de cet examen ne cessent de faire débat, la proportion de diagnostics faussement positifs étant très importante.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.41