Bandeau
Docteurinfo - la santé par la connaissance La santé par la connaissance

Site d’information médicales qui recense des liens "santé" choisis pour la qualité de leur contenu médical mais aussi pour leur indépendance éditoriale en dehors de tout groupe de pression institutionnel ou commercial.

Le traitement du burnout, partie 1 : principes fondamentaux
Article mis en ligne le 22 juin 2016
logo imprimer

Le concept du burnout a été décrit pour la première fois par le psychanalyste Herbert Freudenberger sur la base d’une auto-observation comme étant un syndrome d’épuisement associé à une aliénation cynique de ses patients et à l’évaluation subjective de capacités réduites [1]. Sa thèse stipulait qu’une implication altruiste ex- cessive et des attentes irréalistes à l’égard de la propre e cacité étaient à l’origine de l’apparition de cet état et que le traitement consisterait dans une meilleure au- to-prise en charge (ou prise en charge de soi par soi) et dans des attentes de réussite réalistes. Ensuite, le phé- nomène du « burnout » a été surtout exposé dans la recherche sur la psychologie du travail. Maslach et Jackson [2] ont détecté le burnout au moyen d’un ques- tionnaire dénommé inventaire de burnout de Maslach et ils l’ont quali é de « syndrome d’êtres humains tra- vaillant avec des êtres humains ». Ils postulaient que les échanges interpersonnels intensifs dans les profes- sions sociales constituaient le principal facteur de risque de développer ce syndrome d’épuisement. En examinant le burnout dans di érents groupes profes- sionnels et dans la population générale, ils sont toutefois parvenus à la conclusion que le burnout représentait un phénomène général, dont la manifestation exprimait l’inadéquation des qualités, des attitudes et des capaci- tés de l’employé avec sa situation professionnelle



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.41