Bandeau
Docteurinfo - la santé par la connaissance La santé par la connaissance

Site d’information médicales qui recense des liens "santé" choisis pour la qualité de leur contenu médical mais aussi pour leur indépendance éditoriale en dehors de tout groupe de pression institutionnel ou commercial.

Diagnostic rationnel de l’embolie pulmonaire : mise à jour
Article mis en ligne le 3 novembre 2015
logo imprimer

Comme je l’avais déjà décrit dans mes précédents articles [1,2], il est essentiel de déterminer la probabilité pré-test d’embolie pulmonaire (EP) afin de pouvoir mettre en œuvre de façon rationnelle et efficace le diagnostic « Point-of-Care » (concrètement, les D-dimères). A cet effet, l’idéal est de recourir au score de Wells et au score de Genève révisé, qui permettent tous deux une classifi- cation catégorielle en probabilité faible, moyenne et élevée d’EP1. Mais comment mettre en relation les résultats de ces deux scores (accessibles en ligne à tout moment) et le taux de D-dimères pour décider de la nécessité d’un examen d’imagerie (tomodensitométrie)
1 Une étude de cohorte prospective néderlandaise a comparé la version originale et la version courte des deux scores (Wells/Genève révisé)
et a conclu à une valence quasiment identique de tous les scores.
trie thoracique) ou pour savoir si une EP peut être exclue avec suf- fisamment de certitude sans examen d’imagerie ?

flèche Sur le web : primary-care


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.41