Bandeau
Docteurinfo - la santé par la connaissance La santé par la connaissance

Site d’information médicales qui recense des liens "santé" choisis pour la qualité de leur contenu médical mais aussi pour leur indépendance éditoriale en dehors de tout groupe de pression institutionnel ou commercial.

Le sinus pilonidal - Comment favoriser sa cicatrisation et diminuer les récidives ?
Article mis en ligne le 8 mars 2014
logo imprimer

En 1880, A.M. Hodges est le premier à décrire cette affection. Elle désigne une cavité sous-cutanée localisée dans la région sacro-coccygienne qui s’infecte et s’écoule par un canal (appelé aussi fistule ou sinus) épithélial situé dans la peau du sillon interfessier. Il peut y avoir plus d’un canal allant dans plusieurs directions dans le tissu sous- cutané (Miller et Harding, 2003 ; Harris et al., 2012a). Le SP contient généralement des poils et des débris cutanés.
Cette affection se manifeste par un érythème dans le pli interfessier ou dans la région sacro-coccygienne, de l’œdème, un écoulement purulent et de la douleur (Harris et al., 2012a).
risque



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.41